Skip navigation

Pour les mises à jour COVID-19 de nos programmes d'examens et d'accréditation, cliquez ici.

Nouvelle importante : Les politiques d’admissibilité à l’examen ont été modifiées!

L’ACORP a simplifié ses politiques concernant l’admissibilité à l’examen de compétence en physiothérapie. À compter d’aujourd’hui, les délais prévus pour effectuer toutes les tentatives en vue de réussir l’ECP sont supprimés. La limite de cinq ans prévue à la Section A et la date butoir du 31 décembre 2018 prévue à la Section B ne sont plus en vigueur. Cette modification permet aux candidats de décider plus librement à quel moment ils se sentent prêts à passer l’ECP.

Ce qui n’a pas changé
Il est important de noter qu’il n’y a aucun changement quant au nombre de fois qu’un candidat peut passer l’ECP.

Par ailleurs, les politiques concernant l’évaluation relative à l’accréditation n’ont pas changé. Les physiothérapeutes formés à l’étranger (PFE) doivent passer pour la première fois la composante écrite de l’ECP moins de deux ans après être devenus admissibles, comme l’indique la lettre concernant l’évaluation relative à l’accréditation qui leur a été envoyée. Après cette première tentative, il n’y a pas de délai requis pour repasser l’ECP.

Assurez-vous de bien avoir compris ces politiques importantes. Lisez la dernière version de la Politique d’admissibilité à l’examen de compétence en physiothérapie et, si vous êtes un PFE, la Politique concernant l’expiration des résultats de l’évaluation relative à l’accréditation.

 

  •  
  •  
  •