Physiothérapie Aperçu

La physiothérapie est une profession réglementée au Canada. Cela signifie que selon la loi, les physiothérapeutes doivent être titulaires d’un permis pour exercer leur profession. Au Canada, des organismes de réglementation provinciaux et territoriaux, appelés ordres, ont la responsabilité d’attribuer les permis aux physiothérapeutes.

Pour obtenir un permis d’exercer au Canada, tous les ordres provinciaux, sauf celui du Québec, demandent de passer un examen de compétence en physiothérapie (ECP) qui est dispensé par l’Alliance canadienne des organismes de réglementation de la physiothérapie (ACORP). L’ECP consiste en deux examens distincts : un examen écrit à choix multiples et un examen clinique. Vous devez d’abord réussir l’examen écrit avant de passer l’examen clinique.

Les diplômés de programmes canadiens agréés sont automatiquement admissibles à l’ECP.

Les individus qui ont fait leurs études en physiothérapie à l’extérieur du Canada doivent faire évaluer leurs compétences et diplômes par ACORP afin de déterminer leur admissibilité à passer l’ECP. Si vos compétences et diplômes sont jugés substantiellement différents des standards canadiens, il est possible que vous ne puissiez pas passer l’ECP. Pour être admissible, vous devez avoir réussi un programme d’études en physiothérapie de niveau universitaire.

Les candidats qui ont fait leurs études de physiothérapie dans une langue autre que l’anglais ou le français devront aussi démontrer leur maîtrise des langues officielles. L’obtention de la note de passage au test de compétence linguistique durant les deux années précédentes est requise avant de pouvoir passer l’ECP.

Il est important de noter que les processus d’accréditation, d’examen et de délivrance de permis peuvent être longs et coûteux. Certains individus peuvent passer plusieurs mois ou même des années à tenter de devenir physiothérapeutes au Canada. Ce ne sont pas tous les candidats qui réussissent. Il est donc important que vous envisagiez d’autres options de carrière. L’outil d’autoévaluation de la préparation à la pratique et les profils de pays contiennent des renseignements utiles à ce sujet.

Même si le processus varie selon les candidats, les individus peuvent utiliser l’estimateur de coûts afin d’avoir une meilleure idée des coûts minimaux habituellement associés à l’obtention du permis d’exercer comme physiothérapeute au Canada.

Les processus d’accréditation et d’examen de ACORP ne sont que la première étape. Ils ne constituent pas le permis d’exercer la physiothérapie et ne donnent pas le droit à un individu de pratiquer ou de s’inscrire comme physiothérapeute au Canada. Après avoir réussi le processus mis en place par ACORP, vous devez présenter une demande de permis d’exercer (inscription) auprès de l’ordre de la province où vous envisagez de vous établir. Chaque organisme de réglementation peut imposer des exigences d’inscription additionnelles. Vous trouverez tous les renseignements sur le permis d’exercer et les exigences d’inscription dans une province ou un territoire en communiquant avec l’organisme de réglementation de la province ou du territoire où vous envisagez de travailler.