Skip navigation

Pour les mises à jour COVID-19 de nos programmes d'examens et d'accréditation, cliquez ici.

Présentation du comité consultatif sur l’innovation concernant la composante clinique

Le 1er octobre, l’ACORP a lancé une importante initiative visant à adapter la composante clinique de l’ECP à la pandémie persistante de COVID-19.

Ce projet est dirigé par un groupe d’innovateurs de pointe dans le domaine de l’enseignement et des examens à distance. Ces leaders d’opinion, qui collaborent avec le personnel de l’ACORP et les organismes canadiens de réglementation de la physiothérapie, feront des recommandations au conseil d’administration de l’ACORP en matière d’innovation et d’évaluation virtuelle. Le comité a commencé à tenir des réunions le 8 octobre 2020 et se compose de :

  • Chris Boodram, responsable des activités de réglementation au Yukon, physiothérapeute exerçant dans la collectivité et membre du conseil d’administration de l’ACORP.
  • Brandy Green, B. Sc. kinésithérapie, M. Sc. physiothérapie, certificat de l’Institut de la Fondation d’Acupuncture du Canada (CAFCI); registraire du Saskatchewan College of Physical Therapists; physiothérapeute exerçant en milieu communautaire; membre du conseil d’administration de l’ACORP.
  • Allison Grieg, BHK, B. Sc. (physiothérapie), Ph. D., directrice adjointe du programme de maîtrise en physiothérapie de l’Université de la Colombie-Britannique (UBC); présidente du conseil d’administration d’Agrément de l’enseignement de la physiothérapie au Canada; directrice du programme destiné aux physiothérapeutes formés à l’étranger de l’UBC; ses travaux sont notamment axés sur la conception de cas de patients virtuels et d’un modèle d’apprentissage simulé en ligne.
  • Mark Hall, Ph. D., président associé de la faculté de physiothérapie-réadaptation de l’Université de l’Alberta; ses travaux sont notamment axés sur l’enseignement clinique et la simulation.
  • Bernadette Martin, B. Sc. physiothérapie, M.A. en communications et technologie; doyenne associée de la faculté de physiothérapie-réadaptation de l’Université de l’Alberta; ses travaux sont notamment axés sur l’apprentissage échelonné et l’intégration des physiothérapeutes formés à l’étranger.
  • Une physiothérapeute récemment agréée, diplômée du programme de transition destiné aux physiothérapeutes formés à l’étranger de l’Université de Toronto, qui exerce actuellement dans la région du Grand Toronto.

Les travaux du comité consultatif seront appuyés par des experts en physiothérapeutes et des consultations plus vastes auprès du milieu de la physiothérapie.

 

  •  
  •  
  •