Skip navigation

Pour les mises à jour COVID-19 de nos programmes d'examens et d'accréditation, cliquez ici.

Mise à jour hebdomadaire sur la composante clinique : semaine du 28 juin

Les examens débuteront le 8 septembre

L’ACORP relancera l’examen clinique le mercredi 8 septembre 2021.

  • Les examens auront lieu deux fois par jour les lundis, mercredis et samedis, à quelques exceptions près.
  • De 12 à 24 candidats participeront à chaque épreuve d’examen.
  • Les candidats seront répartis en groupes : tous les membres d’un groupe passeront leurs épreuves durant la même période d’examen.
  • Les résultats relatifs à chaque période d’examen seront publiés en même temps, quelle que soit la date à laquelle les candidats auront passé l’examen durant cette période.

 

Périodes d’examen

Période d’examen PÉRIODE 1 PÉRIODE 2 PÉRIODE 3 PÉRIODE 4 PÉRIODE 5
Dates Du 8 septembre au 6 octobre Du 13 octobre au 8 novembre Du 10 novembre au 6 décembre Du 8 décembre au 12 janvier* A/D
Candidats admissibles (date initialement prévue de l’examen) Mars 2021 Juin 2021 Août 2021 Novembre 2021 File d’attente générale pour les inscriptions†
Places pour les candidats 576 576 576 576 DISPONIBLES

* Il n’y aura pas de sessions d’examen entre le 18 décembre et le 4 janvier.

† Pour les demandes reçues après le 19 avril 2021.

 

 Affectation des candidats aux périodes d’examen

Dans la plupart des cas, les candidats seront affectés aux périodes 1 à 4 en fonction de la date à laquelle il était initialement prévu qu’ils passent l’examen : Mars, juin, août ou novembre. Toutefois, nous pourrons affecter les candidats à différentes périodes en appliquant les principes suivants :

  1. L’ACORP doit faire participer une proportion égale de candidats formés au Canada et de candidats formés à l’étranger à chaque période d’examen[1].
  2. Compte tenu de la grande fourchette de fuseaux horaires au Canada, l’ACORP doit s’assurer qu’aucun candidat ne sera défavorisé par une heure déraisonnable de début de session d’examen.
  3. L’ACORP fixera la date d’examen des candidats francophones en fonction de la disponibilité des examinateurs et des clients standardisés francophones.
  4. La date d’examen des candidats qui nécessitent certaines mesures d’adaptation sera fixée en fonction de notre capacité à accorder ces mesures.

Les candidats inscrits à la période 5 commenceront leurs évaluations après que tous les candidats inscrits aux périodes 1 à 4 auront passé leurs épreuves. Vous recevrez bientôt plus de précisions concernant la cinquième période.

 

Avis aux candidats concernant leur période d’examen

Cette semaine, l’ACORP enverra un courriel à tous les candidats pour leur indiquer à quelle période d’examen ils ont été affectés.

Dix semaines avant le début de chaque période d’examen, nous demanderons à chaque candidat[2] de confirmer qu’il veut réserver sa place dans la période d’examen en question et de choisir la date d’examen qu’il préfère parmi une série de dates. Nous confirmerons auprès de chaque candidat la date et l’heure à laquelle il passera l’examen au moins 8 semaines à l’avance.

L’ACORP enverra aux candidats inscrits à la période 1 un courriel les informant de la date et de l’heure de leur examen d’ici le 30 juin. Les candidats inscrits à la période 1 recevront la confirmation de la date et de l’heure de leur examen au plus tard le 14 juillet.

 

La plateforme d’examen

La plateforme d’examen est le logiciel QPercom. Qpercom est utilisé depuis un certain temps pour faire passer des examens en ligne à enjeux élevés au Royaume-Uni, mais n’a jamais été utilisé au Canada. Si vous souhaitez en savoir plus sur cette entreprise, vous pouvez consulter son site Web au https://www.qpercom.com/observe/. Nous fournirons une présentation détaillée sur Qpercom à tous les candidats, aux clients standardisés et aux examinateurs dans les semaines à venir.

 

REMARQUE : Nous ne publierons PAS de bulletin hebdomadaire la semaine prochaine. La publication des bulletins hebdomadaires reprendra la semaine du 12 juillet.

 

Plan complet d’exécution de projet

[1] Il s’agit d’une exigence d’équité en matière de notation en vertu de laquelle l’ACORP et ses conseillers pourront établir la note minimale requise pour réussir l’examen.

[2] À l’exception des candidats francophones et des candidats bénéficiant de certaines mesures d’adaptation.

  •  
  •  
  •