Skip navigation

Pour les mises à jour COVID-19 de nos programmes d'examens et d'accréditation, cliquez ici.

L’ACORP charge PwC de mener une enquête approfondie sur l’échec de la présentation de l’examen

À la suite des problèmes qui ont mené à l’annulation de l’épreuve de la composante clinique de mars 2021, l’Alliance canadienne des organismes de réglementation de la physiothérapie (ACORP) a chargé PricewaterhouseCoopers (PwC), une tierce partie experte, de mener une enquête indépendante approfondie. Le mandat de PwC est de déterminer les causes profondes des défaillances qui ont entaché la présentation de l’examen, et de formuler des recommandations visant à empêcher qu’elles ne se reproduisent.

Nous sommes également en concertation avec nos prestataires de services afin de déterminer la cause de cet échec. Education Management Solutions (EMS), l’un de nos fournisseurs de services, mène actuellement sa propre enquête interne.

L’ACORP procédera aussi rapidement que possible en vue de déterminer la marche à suivre pour les futures épreuves. Cela dit, avant de le faire, il est important que nous donnions à PwC le temps nécessaire pour mener son enquête indépendante afin que nous puissions comprendre la cause profonde des problèmes et nous assurer qu’ils ne se reproduisent pas. Nous travaillons en étroite collaboration avec les organismes de réglementation de la physiothérapie afin de régler les questions relatives au processus de délivrance des permis d’exercice, et nous invitons tous les candidats à communiquer avec le registraire de leur province pour obtenir de plus amples renseignements.

Nous savons à quel point les candidats physiothérapeutes se sont investis dans la préparation de cet examen et combien cette situation a été stressante. Une fois de plus, nous présentons nos sincères excuses à ceux qui ont été affectés.

Soyez assurés que l’équipe de l’ACORP travaille sans relâche pour résoudre la situation aussi rapidement et efficacement que possible.

  •  
  •  
  •