2.1 Standards d’Accréditation

Approuvés le : 30 novembre 2012

Effectifs le : 25 février 2013

Revisé : 9 mai 2013

Cadre: La politique s’applique à tous les étudiants en physiothérapie éduqués internationalement qui font la demande à ACORP d’une accréditation.

Principes: La politique a été conçue en conformité avec la norme pan-canadienne pour l’Évaluation et la Reconnaissance des Qualifications Internationales. Elle observe les principes de justesse, transparence, d’opportunité et de cohérence, et en considère les standards minimum requis des programmes de physiothérapie offerts au Canada.

Objet

Le processus d’accréditation  implique la comparaison des titres de compétence et de l’éducation d’un physiothérapeute éduqué internationalement avec celle d’un physiothérapeute éduqué au Canada dans le but de déterminer s’il y a des différences substantielles dans les qualifications qui empêcheraient le physiothérapeute éduqué internationalement d’être admissible à « l ‘Examen de Compétence de la Physiothérapie » (ECP).

Politique

Afin de déterminer si la formation d’un physiothérapeute éduqué internationalement est substantiellement équivalente à celle offerte au Canada, les 5 critères suivants doivent être atteints :

  • Critère 1 : Vérification de votre identité grâce à des documents authentiques et valables
    Votre identité sera contrôlée et vérifiée en accord avec les lignes directrices spécifiées dans Le Guide du Processus d’Accréditation. Si les documents d’identification ou n’importe quel autre document sont détectés comme étant irréguliers ou frauduleux, le processus d’accréditation sera stoppé en vertu de la politique de ACORP 2.3 Documents Frauduleux/Irréguliers et Triche.
  • Critère 2 : Obtention d’un diplôme universitaire de physiothérapie de niveau accès à la profession
    L’obtention d’un diplôme universitaire de niveau accès à la profession (ou titre de compétence portant un nom différent) en physiothérapie, attribué par une institution reconnue et autorisée à délivrer des titres de compétence équivalents à un diplôme canadien est requise. Les diplômes délivrés par une institution non-universitaire pourraient être acceptés s’ils sont évalués et déterminés comme étant équivalents à au moins une licence au Canada.
  • Critère 3 : Achèvement d’un minimum de 1025 heures d’éducation clinique supervisée
    Vous avez effectué un minimum de 1025 heures de pratique clinique supervisée dans le cadre de l’obtention d’un diplôme universitaire de physiothérapie de niveau accès à la profession. Parmi les 1025 heures, au moins 100 heures s’appliquaient aux conditions Musculo-Squelettiques, 100 aux conditions Neurologiques et 40 heures aux conditions Cardiorespiratoires. Ceci est parfois appelé stage clinique supervisé ou internat clinique ou stage clinique ou stage.
    Le total de 1025 heures représente le standard minimum pour les programmes canadiens de physiothérapie comme établi par « Physiotherapy Education Accreditation Canada ».
  • Critère 4 : Compétence linguistique en français ou anglais
    ACORP exige que la plupart des étudiants éduqués internationalement en physiothérapie se soumettent à un examen obligatoire de compétence linguistique par un des organismes d’examen approuvés par ACORP. Les candidats ayant achevé leur éducation en physiothérapie dans certains pays peuvent être dispensés de l’examen de compétence linguistique. Veuillez consulter Politique Compétence Linguistique pour plus de détails.
  • Critère 5 : Connaissance de la pratique de la physiothérapie dans le contexte du système de santé canadien.
    ACORP exige que tous les candidats au processus d’accréditation suivent un cours sur « Le Contexte de la Pratique de la Physiothérapie au Canada ». Ce cours doit comprendre une méthode d’évaluation officielle qui teste les étudiants sur le contenu du cours. Des informations sur les cours du Contexte de la Pratique de la Physiothérapie au Canada seront envoyées aux candidats après que leur demande d’accréditation ait été traitée.