2.5 Documents traduits

Effective le: 25 février 2013

Cadre: La politique s’applique à tous les étudiants en physiothérapie éduqués internationalement qui font la demande à l’ACORP d’une accréditation.

Principes: L’ACORP reçoit des documents et des demandes de partout au monde. Le processus d’accréditation exige la soumission de traductions authentifiées et véritables en français et en anglais dans les situations où les documents n’étaient pas à l’origine dans l’une de ces deux langues.

Objet

Comme les documents dans des langues autre que le français et l’anglais sont utilisés pour déterminer la compétence et la formation des physiothérapeutes éduqués internationalement, il est essentiel que les traductions soient authentiques et fiables afin de s’assurer que l’information correcte est prise en considération.

Politique

Trois façons permettent de soumettre vos documents traduits à l’ACORP :

  1. Les candidats, ou leur représentant,  peuvent faire traduire par un traducteur certifié  les documents qui sont normalement envoyés par le candidat (par exemple le diplôme, les pièces d’identité…), et ensuite nous les faire parvenir.
  2. Une université peut faire parvenir directement à l’ACORP des documents traduits par le traducteur officiel de cette université, accompagnés les documents dans la langue d’origine.
  3. Une université peut faire parvenir directement à l’ACORP des documents non traduits, qui seront alors envoyés au candidat pour être traduits par un traducteur certifié.

L’ACORP n’acceptera pas de copies notariées de traductions. Toutes les traductions reçues par l’Alliance doivent être des originaux.

Définitions

L’ACORP acceptera seulement la traduction d’un document effectuée par un traducteur certifié. La certification du traducteur provient d’un organisme gouvernemental telle que l’Association des Traducteurs et des Interprètes de l’Ontario. Pour les traducteurs internationaux, le standard de l’ACORP est la certification par une organisation membre de la Fédération Internationale des Traducteurs.

Dans certains pays, un traducteur certifié peut être appelé « traducteur officiel ».

Pour plus d’information, veuillez consulter Le Guide du Processus de Demande d’Accréditation.